L’Atlético punit l’Athletic Club en deux temps / Liga / J10 / Atlético-Athletic Club (2-0) / SOFOOT.com


Atlético de Madrid 2-0 Athletic Club

Buts : Ñíguez (28e) et Morata (64e) Objectif Une.

Pour l’Atlético de Madrid, la réception de l’Athletic Club doit permettre aux Matelassiers de revenir à égalité de points avec le FC Barcelone, leader de Liga et au repos cette semaine à la suite du report du Clásico. Mais pour les Basques, le but du jeu est de ramener quelque chose de son déplacement madrilène. Dès lors, une tête lobée d’Iñigo Martínez oblige Jan Oblak à une parade monstrueuse après une minute et trente secondes de jeu. Derrière, l’Atlético se rebiffe : sur une percée habile d’Ángel Correa, Saúl Ñíguez hérite d’un ballon en retrait pour ajuster Unai Simón et ouvrir le score (28e, 1-0). Menés au score, les Leones réagissent par une frappe puissante de Raúl García, mais Oblak réussit encore une claquette magistrale. Grâce à son gardien, l’Atlético tient sa victoire à la pause.

En deuxième période, c’est ce diable de Correa qui va rajouter de nouvelles étincelles à la partie. Si l’Athletic Club manque le coche à la suite d’une retourné acrobatique imprécis d’Iker Muniain, les Colchoneros doublent la mise grâce à Álvaro Morata, parfaitement servi sur un centre de Correa (64e, 2-0). L’avant-centre espagnol inscrit son deuxième but en deux matchs et cède sa place à Diego Costa pour les vingt dernières minutes. Complètement pris dans l’étau du Wanda Metropolitano, les visiteurs lâchent leurs dernières forces dans une bataille déjà perdue, et Unai Simón évite l’exclusion sur une sortie hasardeuse en direction de Costa. Deux victoires dans la même semaine, le tout sans prendre de but : voilà comment donner le sourire à Diego Simeone.

Atlético de Madrid (4-4-2) : Oblak – Lodi, Hermoso, Felipe, Trippier – Lemar (Vitolo, 77e), Saúl, Partey, Koke – Correa (Herrera, 67e), Morata (D.Costa, 67e). Entraîneur : Diego Simeone. Athletic Club (4-2-3-1) : Simón – Berchiche, I.Martínez, Núñez, Capa (De Marcos, 79e) – U.López, D.García – I.Córdoba (I.Gómez 56e), R.García, Muniain – Williams (Aduriz, 67e). Entraîneur : Gaizka Garitano.
AD



Source link

Partagez avec vos amis
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auteur de l’article : admin8820