une Surface pliable de poche pour l’ère post-smartphones ?



Andromeda est un projet sur lequel travaille Microsoft depuis plus de deux ans. Un projet secret dont Numerama a dévoilé le nom de code l’an dernier et sur lequel The Verge s’est procuré un document interne. Dans ce document -que le site américain n’a pas publié- on apprend qu’Andromeda pourrait prendre la forme d’une tablette de type Surface… mais pliable en deux pour tenir dans une poche, un peu à la manière du Vaio P lancé par Sony en 2010. A propos du format, The Verge rappelle que le chef de la division hardware de Microsoft, Panos Panay, avait déjà confirmé l’existence d’un projet de Surface Mini qu’il avait décrit comme « un Moleskine » du nom des célèbres carnets de notes.

En interne, Microsoft décrit son prototype de recherche comme « Une Surface d’un format de poche qui combine une partie matérielle innovante et des expériences logicielles pour créer une expérience informatique à la fois versatile et personnelle ». La novlangue marketing gangrène même les projets internes des entreprises, mais on retient bien la notion « de poche », une mention qui fait parfaitement écho à des brevets déposés par l’entreprise. C’est sur la base des schémas publiés dans ces brevets que le designer David Breyer a conçu le rendu de l’illustration en tête de l’article et ceux dans le tweet intégré ci-dessous.

Selon les informations récupérées par The Verge, les prototypes actuels d’Andromeda ressembleraient parfaitement aux rendus de l’artiste.

ARM en embuscade ?

Qui dit format de poche dit consommation énergétique limitée et, avec l’arrivées des Always Connected PC, ces PC portables sous Windows 10 fonctionnant à base de processeurs ARM Snapdragon 835, la question de se pose quant à la plateforme technique sur laquelle Microsoft développe Andromeda.

Selon The Verge, aucune information disponible ne permet pour le moment de déterminer laquelle des deux architectures – x86 ou ARM – aura sa préférence. Mais il semble certain que les retours d’expérience des machines comme le HP Envy X2 que nous avons récemment testé lui permettront de faire son choix. Et si ARM n’est pas retenu, cela ne veut pas dire qu’Intel raflera la mise : en matière de puces couplant CPU et GPU, les solutions d’AMD sont de plus en plus intéressantes.

Dépasser l’échec des smartphones

Entre Intel qui n’a pas su offrir des solutions matérielles adaptées et Microsoft dont le Windows Mobile a fait un gros flop, c’est un doux euphémisme que de dire que le duo Win-Tel a raté le virage de la téléphonie mobile. Selon le document interne de Microsoft, le projet Andromeda serait un appareil capable d’effacer les différences entre « l’informatique mobile et fixe ». Microsoft voit donc son projet comme une rupture technologique qui lui permettrait de revenir dans la course. Et le stylet jouerait, si on en croit les informations de The Verge, un rôle non négligeable dans la stratégie.

Le futur dira si Microsoft a trouvé la martingale. Mais comme le précise The Verge, des sources proches du dossier affirme que Microsoft pourrait « débrancher la prise » à tout moment. Redmond va-t-il réussir à inventer le terminal post-smartphone ?


source Link

Partagez avec vos amis
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auteur de l’article : admin8820