Xiaomi et Apple en forte progression, Huawei en baisse


Huawei nous a contacté pour commenter les chiffres de Canalys : « Face aux défis et malgré toutes les difficultés rencontrées, Huawei poursuit sa croissance avec une augmentation de 26,2% en glissement annuel, atteignant une part de marché historique de 18,8% sur le marché français pour l’ensemble de l’année et 18,7% au quatrième trimestre 2019 » .

Nous avons pu vérifier les dires de la marque, chiffres à l’appui. Les données fournies par Canalys comptabilisent les envoi de marchandises aux grands distributeurs et excluent certains canaux de distribution comme les opérateurs, là où Huawei est très présent. Il est peu probable que Huawei se soit effondré de 45%, le chiffre exact serait plutôt de l’ordre des 2-3%, en grande partie à cause de Honor (Xiaomi a en effet grignoté ses parts de marché). De son côté, Huawei reste stable d’une année à l’autre.  

Au global, Huawei réussit à maintenir un bon niveau de ventes de smartphones depuis le début de son bannissement par les États-Unis. Plusieurs analystes préviennent tout de même que la bonne santé financière du Chinois est surtout due à ses résultats locaux et que ses ventes à l’étranger vont forcément en prendre un coup. Le dernier rapport de l’institut Canalys pour le quatrième trimestre 2019 leur donne raison : en France, les ventes de Huawei se seraient effondrées.

Deux fois moins de smartphones

11% des smartphones vendus en France au Q4 2019 étaient fabriqués par Huawei. Si ce résultat permet à la marque chinoise d’occuper la troisième place, il est surtout 45% inférieur à celui qu’elle affichait au Q4 2018. De potentiels clients ont fui, très certainement inquiets de l’actualité autour de Huawei. La marque chinoise a par ailleurs sorti très peu de smartphones en cette fin d’année à cause de l’interdiction d’utiliser les services Google.

Le grand gagnant de cette histoire est indéniablement Xiaomi. Ses parts de marché en France bondissent de 70%, ce qui lui permet d’occuper la quatrième place avec 8% de parts de marché. Ces dernières semaines, la marque a entamé une grosse opération marketing en placardant des affiches dans toute la France et se préparerait à concurrencer Samsung et Apple avec des smartphones 5G à plus de 800 euros, comme nous vous le révélions il y a quelques jours.

À lire aussi : Xiaomi, Oppo, Vivo… la bataille pour prendre la place de Huawei

Porté par le succès de son iPhone 11, Apple occupe lui une solide seconde place. 33% des mobiles vendus ce trimestre étaient des iPhone, ce qui est 45% de plus que l’an passé. Samsung, avec 34% de parts de marché et un progrès de 8% sur un an, reste la marque préférée des Français. Enfin, notons que Wiko occupe toujours la cinquième place, mais plonge de 25 % par rapport à l’année précédente. 


source Link

Partagez avec vos amis
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auteur de l’article : admin8820